menu close menu

Article 2 : les conseils de la coach, « l’accompagnement scolaire »

LE PREMIER BILAN SCOLAIRE : le premier bulletin.

Je reviens vers vous après ce premier bilan trimestriel et la remise des bulletins scolaires du mois de décembre. Vous êtes maintenant fixé sur les avancées scolaires de votre jeune.

En suivant les hypothèses de mon dernier article, vous avez été reçu par les professeurs de votre enfant, l’état des lieux peut vous avoir surpris dans : « Le bon sens ou bien dans le mauvais ! »

  1. Vous avez maintenant eu le rapport des absences non justifiées.
  2. Question discipline, c’est la galère ! trop de bavardages, manque de concentration et dispersion en tout genre.
  3. L’attention est là, mais la compréhension des consignes reste à travailler.

LES CONSEILS A RETENIR :

LES ABSENCES non justifiées : Elles sont non justifiées si vous ne les avez pas validées et si vous n’avez pas fourni de certificat médical.

  1. Vous n’êtes pas au courant des absences : VIGILENCE ROUGE : Il est temps de pister votre jeune, là, il faut s’inquiéter de son emploi du temps pendant les périodes scolaires et après, s’inquiéter de ses fréquentations, et resserrer l’autorité. Des limites doivent être posées et surtout instaurer d’urgence un dialogue productif.
  2. Vous êtes au courant des absences : VIGILENCE ORANGE : Il faut vous inquiéter tout de même, si les absences sont médicales c’est autre chose, en revanche, si elles sont des indispositions passagères mais répétées, vous devez chercher à les comprendre : Décoder le mal être.
  3. Les maux de ventre répétés, les maux de tête. Pour les filles les excuses mensuelles, « mesdames les mamans, je vous rappelle que nous en sommes au même point et que nos excuses ne sont plus valables aujourd’hui dans le milieu professionnel, donc à vous de parer tous les mois aux petits désagréments de vos jeunes filles en leur donnant les bonnes habitudes » Je vous laisse imaginer le professeur de sport qui doit tenir des listes pour chaque élève pour assurer la cohérence de ses cours, car il y a celles qui vraiment sont sur leur période et les simulatrices qui peuvent avoir leur période jusqu’à 3 ou 4 fois par mois !

Donc plus d’excuses ! Les règles ne sont pas une maladie, et si toutefois cela ne se passe pas bien à ses périodes, en effet il faut consulter et enrayer la difficulté.

  1. Pour les garçons c’est autre chose ! si les symptômes sont identiques, il faut comme pour les filles s’inquiéter bien-sûr de leur santé, mais ça, je n’avais pas besoin de vous le dire. Mais s’inquiéter également de l’angoisse de se rendre en cours. Que se passe- t-il ? ses fréquentations sont-elles à surveiller ? Je parle de difficultés relationnelles avec les autres, d’agression ou de racket.
  2. Pour les filles comme pour les garçons ! Il y a danger de rupture scolaire et humaine, attention, tous les jours nous traitons de ce genre d’absentéisme, les professeurs sont attentifs à vos enfants, mais vous devez l’être également.
  3. Les maux de ventre répétés, les maux de tête. Pour les filles les excuses mensuelles, « mesdames les mamans, je vous rappelle que nous en sommes au même point et que nos excuses ne sont plus valables aujourd’hui dans le milieu professionnel, donc à vous de parer tous les mois aux petits désagréments de vos jeunes filles en leur donnant les bonnes habitudes » Je vous laisse imaginer le professeur de sport qui doit tenir des listes pour chaque élève pour assurer la cohérence de ses cours, car il y a celles qui vraiment sont sur leur période et les simulatrices qui peuvent avoir leur période jusqu’à 3 ou 4 fois par mois !

LA DISCIPLINE ça n’est pas top ! VIGILENCE ROUGE

  1. Beaucoup d’énergies dépensées pour rien, et combien de remarques qui pénalisent l’élève en question, la classe et le professeur qui passe son temps à s’interrompre.
    1. A ce point, les sanctions doivent tombées, un recadrage sérieux s’impose :
    2. L’élève n’a pas identifié son rôle d’élève et doit trouver sa place au sein de cette mini société, il faut se plier aux règles de l’attention et du respect de l’autre, donc à ce titre vous devez intervenir pour faire comprendre cet état de faits.
    3. Les problèmes qui en découleront : Les mauvais résultats, un mauvais relationnel avec les autres élèves et le corps enseignants et je ne vous oublis pas : Une déception de voir votre enfant se mettre dans cette situation !
  2. Encore une fois, Il y a danger de rupture scolaire et humaine, attention, tous les jours nous traitons de ce genre de situations qui conduisent l’élève à la commission disciplinaire.

L’ATTENTION est là ! Mais le découragement s’impose ! VIGILENCE ROUGE

  1. Là non compréhension des consignes va instaurer un climat d’insécurité, les résultats ne seront pas à la mesure du travail fourni.
  2. L’élève n’utilise pas la bonne méthodologie de lecture et de révision, le décrochage se profile à l’horizon, l’indiscipline également. C’est un peu le scénario catastrophe, mais pour le vivre au quotidien, il faut prendre les mesures qui s’imposent d’urgence. Il est très décourageant de se dire que l’on connait une leçon par cœur et de voir arriver la note inférieure à la moyenne.
  3. Il y a toujours danger scolaire, la confiance en soi est ébranlée, le jeune est déstabilisé par ses mauvais résultats, le décrochage commence aussi par le surmenage intellectuel et même si votre jeune est très assidue et qu’il se penche sur ses révisions tous les jours et de manière très intensive, il faut l’aider à prioriser ses tâches, à relire les consignes, à repérer la méthodologie des professeurs, à identifier les exigences du programme.

Pour conclure, vous pouvez suivre mes conseils et appliquer mes méthodes, vous pouvez également me contacter par mail ou par téléphone, je peux vous aider à dépister vos difficultés, et choisir les meilleures options pour vous, le premier trimestre est le bout d’essai, il y a encore beaucoup d’occasions de se rattraper.
N’hésitez pas, je peux vous accompagner dans cette démarche !
Avec attention. Nathalie.

16 mars 2015 | Actualités | Commentaires fermés sur Article 2 : les conseils de la coach, « l’accompagnement scolaire »

Comments are closed.